Préparer son évaluation : pourquoi évaluer?

Lors du 6e Salon des Solidarités, le F3E est intervenu pour assurer l’atelier « L’intégration d’une évaluation dans son projet ». L’atelier avait comme objectif de comprendre les grandes fonctions de l’évaluation et se doter des principaux repères pour construire une démarche simple d’évaluation. Il a donné un aperçu de l’évaluation simple et claire afin de souligner que (1) tout le monde peut faire une évaluation – il ne faut pas être une grande ou même moyenne ONG; (2) l’évaluation devrait être conçue dans une logique d’apprentissage – cela exige de penser à l’évaluation dès la conception du projet; et (3) l’utilisation d’une évaluation exige son appropriation à travers la participation de toutes les parties prenantes et la communication en continu.

La présentation a couvert les thèmes et questions suivantes :

  • L’évaluation : ce qu’elle est; ce qu’elle ne devrait pas être
  • Pourquoi évaluer? Les quatre fonctions de l’évaluation
  • Les temps et types d’évaluations : l’évaluation et le cycle du projet
  • Pas beaucoup de moyens? pas de problème : un schème de l’évaluation simple
  • Une évaluation utile et utilisée : participation, appropriation, et dialogue en continu
  • Les critères d’une évaluation : le choix de référentiel
    • OCDE-CAD
    • Le F3E
    • Les référentiels sectoriels/basés sur des principes (p. ex. la charte Educasol)
  • Les étapes clefs d’une évaluation
    • Les questions évaluatives
    • Les termes de référence
    • Le choix de l’évaluateur
    • Les temps collectifs

Au cours des prochaines mois, on partagera les aspects de cet atelier afin de vous donner des repères à mettre en place une évaluation utile et utilisée, quelle que soit l’expérience avec l’évaluation dans votre structure.

La première question qui se pose quand on lance une évaluation est souvent : pourquoi évaluer? à quoi ça va servir

Dans une organisation où une culture de l’évaluation manque, l’évaluation est perçue souvent comme un luxe. Cependant, une évaluation ne paraîtra jamais être un luxe si elle est utile, si les recommandations sont utilisées. Il y a une tendance à standardiser les démarches d’évaluation et à en faire une démarche mécanique dont on n’apprend plus beaucoup. Dans un processus où l’apprentissage se trouve au cœur de l’affaire, effectivement une évaluation où on n’apprend pas ne servira plus à grande chose. L’évaluation n’est un contrôle ni un audit, mais une appréciation des forces et des faiblesses d’un projet ou programme, une prise de distance qui porte un regard critique. L’évaluation est une démarche d’amélioration continue; elle contribue à la progression d’une organisation.

Si dans votre organisation vous identifiez des réticences à évaluer, vous pouvez aussi adopter, si vous le pouvez, une démarche progressive pour créer une culture de l’évaluation vis-à-vis de vos administrateurs et ainsi instaurer un climat de confiance. D’abord, faire une évaluation plus petite et très ciblée dans un premier temps; ensuite, monter en puissance pour les prochaines évaluations si cela a convaincu et si c’est pertinent.

L’évaluation à quatre fonctions autour de deux pôles. Sur un côté, il se trouve la gestion du projet; l’évaluation sert à apprendre et à prendre une décision. Sur l’autre côté, l’évaluation aide à communiquer sur le projetpour rendre compte et le valoriser.

Les quatre fonctions de l'évaluation
Les quatre fonctions de l’évaluation
  • Apprendre : l’évaluation nous aide à mieux comprendre la complexité du contexte du projet; au-delà de la mesure des résultats, elle peut aussi apprécier le changement sur les personnes impliquées dans un projet.
  • Décider : l’évaluation donne des recommandations qui amènent à la prise de décision de continuer, arrêter, ou modifier un projet; elle permet d’améliorer les démarches de l’intervention pour la suite du projet ou pour le prochain projet.
  • Rendre compte : l’évaluation est une manière de rendre compte des résultats du projet et de l’efficacité de sa mise en œuvre auprès des partenaires de l’intervention, des bénéficiaires finaux et des bailleurs de fonds.
  • Valoriser : l’évaluation permet de mettre en avant le savoir-faire des parties de l’action afin de valoriser les interventions de la structure et de souligner ses points forts.

Bien qu’on réduise souvent l’évaluation à un dichotome entre l’apprentissage et la redevabilité, les fonctions d’une évaluation vont au-delà de cette simple tension. Une évaluation utile prend tous les quatre en compte, car chaque fonction joue un rôle spécifique dans le cycle du projet, la stratégie de la structure et les changements éventuels qu’une évaluation peut porter.

 

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s